Edward M. Szostak

Pays de résidence :

États-Unis

Ensemble des diplômes de plongée Tek obtenus (niveaux moniteur-formateur ou moniteur seulement) :

  • NACD Full Cave 1990
  • Plongeur commercial aux gaz mixtes, opérateur de caisson hyperbare – Certificat Ocean Corp. de plongée offshore pour l'industrie pétrolière en 1983.
  • Programme PADI Scuba 8/30/75

Brève description de votre expérience de la plongée Tek : J'aime différents types de plongées techniques depuis les cavernes de Floride/du Mexique jusqu'à l'Atlantique, en passant par les épaves des Grands Lacs. Ma résidence principale se trouve à Pt Loma, je peux donc plonger dans les zones extracôtières dans les eaux de Pacifique de San Diego. J'ai une petite maison de vacances située à seulement deux ou trois kilomètres des Grands Lacs. Le meilleur endroit pour pratiquer la plongée technique dans les épaves se trouve à la presqu'île Michigan, c'est donc naturellement là que je pratique la majorité de mes plongées en eau profonde. En dehors des épaves en eau profonde des Grands Lacs, j'aime aussi les plongées classiques sur des épaves, comme les expéditions sur l'USS Monitor, Andrea Doria. Je suis également membre de l'équipe de plongée des Sheriffs de San Diego, qui sont spécialisés dans les enquêtes et les mesures de récupération sur les scènes de crime sous-marines. J'aime également construire mon propre équipement de plongée, tel que des bouteilles légères, des dévidoirs et des recycleurs à mélange de gaz tels que le recycleur CRAWDAD.

Bref résumé de vos meilleures expériences de plongée Tek : 

L'été 2013 dernier, nous avons plongé au large de la presqu'île de Schooner Audubon et du bateau à vapeur SS Florida, car cela faisait plusieurs années que j'avais envie d'y aller. Ces deux zones d'exploration sont des épaves en bois restées entièrement intactes. Le bateau à vapeur Florida est à environ 75 mètres de profondeur et c'est une superbe épave. Je pense que c'est une plongée encore plus intéressante que celle du Doria.

USS Monitor. Mes diverses plongées sur l'USS Monitor ont été pour moi une formidable expérience puisqu’il s'agit sans doute de l'épave la plus ancienne de l'histoire des États-Unis. L'accès au site est rigoureusement contrôlé, alors c'était une bonne expérience. C’est la seule plongée trimix en « eau chaude » que j'ai effectuée.

Andrea Doria, dans l'Atlantique Nord. Les plongées se sont bien passées et étaient agréables, car c'est une destination très recherchée pour les épaves en eau profonde.

Les cavernes Akumel. Ces cavernes qui se trouvent dans la Riviera mexicaine sont uniques avec des systèmes tels que « Na Hoch na Chich, le Temple maudit »,

Le bombardier B36. Nous avons plongé sur ce site avec Dan Crowell, qui fait partie de l'équipe Deep Sea Detectives. Il s'agit ici encore d'un site historique, car c'est ici qu'a été effectuée la première plongée au mélange par la Marine américaine (dans le but de détruire des systèmes électroniques secrets).

Votre terrain de jeu : La Californie, l'Océan Pacifique, les lacs de Californie, les Grands Lacs Supérieurs, le Michigan, le Huron, l'Atlantique Nord, Hawaii, Oahu, Kaui, la Grande île, le Mexique, les Caraïbes et le Pacifique 90 % d'épaves, 10 % de grottes Combien de plongée faites-vous par an : Au moins 1 plongée par mois, car le Bureau du Shérif nous demande de nous entrainer tous les mois. Pendant les mois d'été, cela peut aller jusqu'à 2 à 3 plongées par semaine avec des plongées normales et des plongées techniques. En Californie, la plupart des plongées sont peu techniques et les sites d'un niveau technique supérieur se trouvent dans les Grands Lacs et ailleurs. Les sites où j'ai l'habitude de plonger sont souvent d'un froid extrême du fait que nous plongeons souvent sous la glace. J'aimerais avoir plus souvent l'occasion de plonger en eau chaude, mais ce n'est pas le cas. La plupart de mes plongées se font dans le cadre de sorties exploration ou lorsque nous devons essayer de nouveaux types de matériel.